Le Label

Le vin « nature » ou « naturel », il s’en fait, il s’en vend et il s’en boit depuis plus de 8000 ans. Or, aujourd’hui, en France, en Europe et partout dans le monde, ce vin originel et original n’existe pas – il n’a aucune reconnaissance officielle. Il est même interdit, sous peine de poursuites, d’en faire mention à titre commercial.

Notre vin sans papiers préféré a donc besoin d’un engagement clair et audible de la part de différents acteurs – vigneron·nes, consommateurs-trices, professionnel·les, passionné·es du vin…

Un mouvement aux contours certes flous mais à la volonté intacte, celle qui nous permet d’affirmer ce jour que le vin « nature » ou « naturel » existe.
Il incarne une tendance forte et pérenne du vin mondial actuel.
Cet engagement public, pris sur l’honneur, a vocation à fédérer une large communauté autour des valeurs (artisanat, transparence, indépendance, dimension sociale) et des principes d’élaboration et de diffusion (décrits ci-après) du « Vin méthode Nature ».

Notre Charte d’Engagement

  1. 100 % des raisins (de toutes origines : AOP, Vin de France, etc.) destinés à un vin qui se revendique « Vin méthode nature » se doivent d’être issus d’une agriculture biologique engagée et certifiée (Nature & Progrès, AB, ou 2e année de conversion AB à minima).
  2. Les vendanges sont manuelles
  3. Les vins biologiques sont vinifiés uniquement avec des levures indigènes.
  4. Aucun intrant n’est ajouté
  5. Aucune action de modification volontaire de la constitution du raisin n’est autorisée.
  6. Aucun recours aux techniques physiques brutales et traumatisantes (osmose inverse, filtrations, filtration tangentielle, flash pasteurisation, thermovinification…) n’est permis.
  7. Aucun sulfite n’est ajouté avant et lors des fermentations, ni dans les pieds de cuve. (Possibilité d’ajustement – de l’ordre de : SO2 < 30 mg/l H2SO4 total, quels que soient la couleur et le type de vin – avant la mise ; obligation d’information d’adjonction de sulfites, mentionnée sur l’étiquette via un logo dédié).
  8. Lors d’un « salon des Vins méthode nature » les vignerons comme les organisateurs s’engagent à présenter la charte à côté des bouteilles ; les cavistes indépendants sont encouragés à faire de même, dans la mesure du possible, au sein de leur établissement.
  9. Utilisation d’un des logos d’identification: Vin Méthode Nature: Utilisable pour les vins sans sulfites ajoutés (pas d’ajout extérieur de sulfites) Validation des analyses Frantz Paul jusqu’à 20 mg/L pour accepter la « fabrication » de sulfites naturels. Vin Méthode Nature <30mg/L: A utiliser dès qu’il y a de l’ajout de sulfite, même en quantité faible (< à 10 mg). A utiliser jusqu’à 30 mg/L de sulfite (analyse Frantz Paul).
  10. L’engagement se fera lors de la mise en « commercialisation » (obligation de résultat) par une « déclaration sur l’honneur », faisant suite à l’avis du bureau du Syndicat ; il sera demandé chaque année pour chaque cuvée (lot clairement identifié).
  11. Les cuvées non « Vins méthode nature » doivent être clairement identifiables (étiquetage différencié) chez les signataires
  12. Les signataires s’engageront en leur nom propre et toutes les informations demandées seront mises en ligne.
Label sans sulfite rajouté
Si ajustement par ajout de sulfite à la mise (mais moins de 30mg/L total)

Procédure pour engager une cuvée Vin Méthode Nature

1- Adhérer à notre syndicat, être à jour de sa cotisation (adhérez ici) et donc valider notre charte d’engagement.

2- Avant le 10 décembre de l’année, vous devez engager votre ou vos cuvée.s. Cette engagement avant le 10 décembre est obligatoire pour obtenir notre logo. Cette quantité, une fois engagée et actée par le syndicat, ne peut augmenter. Pour cela, compléter le formulaire VM1 (1 formulaire par cuvée)

3- Au moment de la mise en bouteille, vous devrez confirmer votre cuvée en complétant le formulaire VM2. Vous voulez décider de ne pas présenter une cuvée engagée avant le 10 décembre (mais vous ne pouvez pas ajouter une cuvée non présentée avant le 10 décembre).

4- Faire une analyse COFRAC après la mise en bouteille (une analyse avant la mise en bouteille est possible mais pas obligatoire pour vérifier vous pouvez utiliser le logo). L’analyse doit comporter ces 6 critères :
– TITRE ALCOOMETRIQUE VOLUMIQUE TOTAL MAXIMUM ACQUIS
– ACIDITE TOTALE (grammes d’acide tartrique par litre)
– pH
– SUCRES FERMENTESCIBLES RESIDUELS (glucose et fructose) (g/l)
– Turbidité NTU (Nephelometric Turbididy Unit)
– SO2 TOTAL (mg/l) (méthodologie Franz Paul)

5- Le Syndicat valide notre dossier, puis vous accorde l’autorisation d’utiliser le LOGO 0 (sans intrant) ou le LOGO < à 30 mg/L, en fonction de l’analyse.

6- En retour, le Syndicat vous envoie une facture de 20 € par cuvée engagée.